Envie de travailler son béton “à elle”

C’est le père artisan de Junny qui lui a légué son savoir-faire. Adolescente, elle le suivait sur les chantiers où il réalisait des sols en béton ciré. Très tôt, elle a eu envie de travailler son béton à elle, pour allier ses deux passions : travail manuel et marketing. La mode des ampoules à filament lui a donné envie de créer des objets du quotidien qui joignent l’utile à l’agréable : les lampes en béton.
« Je fabrique de petites séries à la commande, une boutique vient de m’en demander 30 », explique Junny.
Coffrages en bois et moules en silicone donnent forme au mortier coloré : sa collection comprend quatre modèles de lampe – cube, cylindre, hexagone et dôme -, et deux nouveautés sont à l’étude dans son atelier de Montargis.
Parallèlement, une quinzaine de coloris unis ou marbrés sont proposés.
« Cet hiver, je mets en vedette le rouge bordeaux et le vert olive, ainsi que des motifs en relief imprimés croco et des finitions à la poussière d’or et de cuivre », précise la jeune créatrice qui, prudente, teste ses nouveautés sur Instagram.
Diffusées dans les salons de décoration, les ventes éphémères de créateurs et les concept-stores, les lampes en béton de Junny sont aussi disponibles sur sa boutique en ligne.

Vikings, drakkars et lampes en béton

Tout autre parcours pour Nadir et Billy. Un soir de fête, il y a quatre ans, un étudiant en droit, dont le père travaille le béton ciré, rencontre un jeune financier qui bricole pour son plaisir des modèles de lampes en béton : The French Vikings se sont trouvés, et ils sont téméraires ! Leur devise : “Beau, brut, béton”.
Sans expérience, sans formation, ils se lancent dans une collection de lampes en béton, et ça marche. Leur drakkar, amarré dans une ancienne menuiserie d’Aubervilliers emploie aujourd’hui cinq personnes et les lampes sont toujours leur best-seller. Lampadaire, lampe à poser, lampe de bureau ou petite veilleuse pour la chambre se déclinent dans une palette de coloris frais, unis, marbrés ou multicolores.
« Plaquer les bureaux pour vivre sa passion est dans l’air du temps. Nous nous inscrivons dans l’artisanat d’art, le sens du partage et la transmission, commente Billy. Nos lampes sont des pièces uniques, conçues à la main. »
The French Vikings proposent des ateliers pour apprendre les techniques du béton (voir encadré) et vendent des coffrets cadeau afin de réaliser chez soi sa propre lampe, avec différentes tailles de culots selon qu’on préfère une ampoule classique ou une grosse ampoule à filament. Très actifs sur Instagram et Facebook, dotés d’une newsletter, leur enthousiasme est contagieux !

 


Par Laurent Joyeux, le 26/11/2018.