Du béton décoratif pour l’esthétique et la durabilité

Situé en bordure de l’aéroport de Caen Carpiquet, l’ancienne base militaire de Bretteville-sur-Odon (Calvados) se transforme en zone d’activité économique. Sur les 57 bâtiments que comptait l’ancienne caserne, une vingtaine ont été conservés en attendant de nouvelles constructions.

Démarrés en 2016, les travaux de viabilisation ont porté sur la requalification complète des réseaux électriques (éclairage public, télécommunication, fibre optique) et d’eaux usées, mais aussi des voiries existantes, avec la création de 5 km de voies piétonnes et de 2 km de piste cyclable.
« Pour ces cheminements à intégrer entre les bâtiments, les espaces verts et les bassins d’infiltration, l’aménageur a fait le choix d’un béton décoratif désactivé pour son esthétique et sa durabilité », raconte Karl Monnier, conducteur de travaux chez Eurovia, en charge de la viabilisation.

Un mélange de granulats locaux

En phase de conception, quatre échantillons de béton ont été développés, avec des granulats locaux de différents aspect, couleur et résistance. Les granulats gris-noir de Rocheblain (sud de Caen) mélangés à hauteur de 20% aux granulats gris-blanc de Barenton (Mayenne) ont été privilégiés pour obtenir l’effet et la durabilité souhaités. Une planche d’essai de 4 m2 a également été réalisée sur place afin de mieux visualiser le résultat.

Pour façonner les 12 000 m2 de cheminements, 1 400 m3 de béton ont été coulés sur treillis, au rythme de 120 à 160 m3 chaque semaine avec des sciages tous les 20 mètres. « Compte tenu des contraintes d’accès au chantier, la moitié du béton a été versée depuis la toupie, l’autre moitié pompée », explique Karl Monnier.

Un cheminement marqué et apprécié

Le matériau ainsi créé, avec ses belles tâches grises, marque aujourd’hui parfaitement les voies piétonnes et cyclables du site. Les plateaux aménagés sur les chaussées pour la traversée des piétons ont reçu le même traitement. Et la première entreprise à s’installer sur place a déjà prévu le même béton pour réaliser un grand parvis !

 


Par Éric Gauthier, le 16/10/2017.