À quels besoins le béton translucide répond-il et quels sont ses avantages ?

Le béton translucide est apparu il y a une quinzaine d’années. À la robustesse et à la durabilité du béton, vient s’ajouter la possibilité de laisser passer la lumière dans un but esthétique mais aussi fonctionnel. L’apport de luminosité naturelle dans une pièce ou un bâtiment est en effet une solution pour réduire l’éclairage artificiel et donc sa consommation d’énergie. La lumière diffuse des bétons translucides permet aussi de jouer avec les ombres et les transparences au niveau des façades ou des intérieurs. Une application idéale pour des créations architecturales originales.

 

Techniquement, comment est-il possible de faire passer de la lumière à travers du béton ?

Les bétons translucides font appel à deux solutions. La première consiste à modifier les formulations du béton au niveau des liants et des granulats. L’insertion de morceaux de verre ou encore l’injection de résine dans la matrice cimentaire permet de rendre le matériau translucide tout en conservant une résistance satisfaisante.

La deuxième technologie porte sur l’utilisation de fibres ou de guides optiques dans la matrice afin de laisser passer la lumière de part en part.

En utilisant des systèmes électriques simples, il est également possible de faire varier l’intensité et la coloration lumineuse de la paroi.

Ces solutions sont-elles commercialisées et à la portée de tous les projets ?

Oui. Plusieurs produits sont déjà proposés, notamment des panneaux préfabriqués intégrant des résines polymères dans leur fabrication. Recyclables, ceux-ci peuvent servir à réaliser des parois décoratives extérieures ou intérieures, et des garde-corps. Il existe aussi des solutions intégrant des fibres optiques ; elles sont également destinées à des créations décoratives. L’utilisation des bétons translucides à des fins structurelles est aussi envisageable, mais pas encore normalisée, et leur coût reste très élevé.

 

Quelle est la prochaine étape ?

Le développement du béton translucide repose sur son industrialisation pour optimiser ses performances et réduire ses coûts. C’est tout l’objet du projet européen Brightwall qui s’est achevé en 2015 et qui a porté sur le développement de panneaux sandwichs translucides et isolants, pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.


Par Éric Gautier, le 14/12/2016.