La photocatalyse est un phénomène naturel qui détruit et limite la prolifération de micro-organismes accrochés sur les façades. Cette réaction est toutefois très lente. Pour l’accélérer, un photocatalyseur est intégré dans du ciment et l’on obtient ainsi des bétons autonettoyants et dépolluants . Sous l’action des rayons UV, le principe d’oxydo-réduction est activé et entraîne la décomposition des substances organiques (mousses, lichens, moisissures…). Ainsi, la façade reste propre et conserve sa couleur d’origine. Quant au photocatalyseur, il n’est ni altéré ni consommé, et peut donc servir durablement.