Composant essentiel du béton, puisqu’il permet d’en agréger les constituants, le ciment est tout aussi naturel. Pour sa fabrication, on porte à 1 450°C un mélange de calcaire (80 %) et d’argile (20 %). On obtient ainsi un clinker qui, additionné de gypse, est broyé pour obtenir le ciment Portland.

 

De l’eau, bien dosée…

L’eau permet au ciment de faire prise, et de donner au béton une consistance adaptée à l’ouvrage à réaliser. Son dosage est critique : un excès d’eau peut créer des fissures et diminuer la résistance mécanique du béton durci.

 

Des granulats de toutes tailles

Les granulats entrant dans la composition du béton sont classés en 5 familles, selon leurs dimensions : fillers, sables, gravillons, graves ou ballasts. De 0 à 125 mm, ils déterminent les caractéristiques techniques et esthétiques du béton.

 

*Des adjuvants (superplastifiants, hydrofuges, etc.) sont parfois ajoutés selon le résultat attendu. De plus en plus utilisés, ils représentent néanmoins moins de 5% du poids du ciment.


Par Caroline Guedon, le 29/03/2016.